Le blog

Améliorer et maîtriser son trait : 4 exercices indispensables

Total
1K
Partages
Améliorer et maîtriser son trait

Dessiner n’est au final que la capacité à tracer des lignes pour représenter un élément. Si on retire les ombres, les couleurs et tous les détails, il ne reste que ton tracé. C’est le squelette de ton dessin.

 

Aucune ombre ne pourra réparer une ligne mal tracée. Aucun détail ne sauvera un dessin dont les traits sont tremblants. Maîtriser son trait est donc indispensable pour apprendre à dessiner.

 

La qualité d’un trait dépend de beaucoup d’éléments : notre manière de tenir un crayon,notre mémoire musculaire ou encore notre coordination œil-main. 

 

L’élément essentiel à retenir est qu’un trait maîtrisé sera toujours continu, fluide, et allant d’un point A vers un point B.

Comment faire un bon trait

Réalise tes premiers pas en dessin grâce à notre  guide spécial débutant. On te fait découvrir toutes les bases à connaître pour faciliter tes débuts.

1 - Comment tenir son crayon ou son stylet ?

En réapprenant à tenir son crayon, on va pouvoir découvrir différentes manières de dessiner. En effet, en variant la position de notre main et de nos doigts, on va provoquer divers effets sur notre tracé et obtenir des résultats complètement différents.


En jouant avec la prise en main du crayon, on va gagner en maîtrise, être donc plus à l’aise et obtenir une qualité de lignes bien meilleure.

La position d'écriture

Naturellement et instinctivement, on va tenir notre crayon en position d’écriture pour dessiner. Le problème, c’est que cette position est loin d’être la plus optimale pour apprendre à dessiner.

 

Elle limite nos mouvements, et l’on se retrouve automatiquement à faire des lignes tremblantes. Le poignet limite l’amplitude, il est impossible de faire de grandes lignes.  Par contre, cette position est idéale pour réaliser des petits mouvements : dans le cas de détails par exemple.

✔️ Les +

STABILITÉ

On pense maîtriser son crayon, car on a l’habitude de le tenir ainsi. C’est une position stable, agréable qui nous semble complètement naturelle.

PRÉCISION

Elle est super pratique pour réaliser des petits mouvements. C’est la position idéale pour dessiner des détails.

❌ Les -

MANQUE D'AMPLITUDE

On est limité dans nos mouvements : on ne dessine qu’avec le mouvement du poignet et on manque donc d’amplitude.

TRAITS SACCADÉS

Pour réaliser de grandes lignes nettes, c’est mission impossible. On compense alors en réalisant des traits saccadés.

POIGNET BLOQUÉ

Il est difficile de dessiner un trait droit dans n’importe quel sens sans forcer sur son poignet. Un trait de bas en haut sera bien plus dur à réaliser qu’un trait de gauche à droite.

PAS DE VARIATIONS

On ne peut utiliser que la pointe du crayon. Incliner le crayon pour varier l’épaisseur de ses lignes est beaucoup trop complexe avec cette pose.

La position dessin

Pour pallier ces problèmes, on va réapprendre à tenir son crayon afin de libérer sa main et son poignet. L’idée va être de venir poser sa main au-dessus du crayon en positionnant son index proche de la mine. Perturbant, hein ?

 

Cette pose va pourtant décupler tes progrès, tu vas pouvoir avoir un total contrôle sur ton mouvement et gagner en maîtrise.

✔️ Les +

FLUIDITÉ

En ne serrant plus le crayon avec les doigts comme en position d’écriture, tu relâches la pression exercée par les muscles de la main. Ton trait sera plus léger et plus fluide !

RAPIDITÉ

Comme nos traits sont plus fluides, on gagne en rapidité et en assurance. Un trait rapide sera bien plus précis !

POIGNET LIBÉRÉ

Le poignet est totalement libéré car c’est avec le bras entier qu’on va bouger. On va pouvoir dessiner des traits dans n’importe quel sens.

ÉPAISSEUR DE LIGNE

On peut désormais varier l’épaisseur de ligne en orientant son crayon, en appuyant plus fort ou en repassant plusieurs fois par-dessus. 

❌ Les -

DIFFICULTÉ

Tenir son crayon ainsi va être inconfortable au début car cette position ne paraît pas naturelle. Ça va te demander de faire un bon effort le temps de t’y habituer. Accroche-toi !

Apprendre à dessiner avec tout le bras

Généralement, on pose notre coude sur la table et c’est le poignet qui fait tout le travail. Notre bras est littéralement bloqué, seuls la main et les doigts bougent.

 

Pour que tes traits soient fluides, tu dois simplement apprendre à utiliser l’ensemble de ton bras. Plus ton bras sera libre, plus tes traits gagneront en fluidité, car ton mouvement sera ample.

 

En bougeant l’épaule, on a donc un mouvement bien plus grand. Quand il s’agit de tracer de longues et belles lignes, c’est beaucoup plus adapté.

Dessiner avec le bras

En pratiquant de manière consciente, c’est-à-dire en te forçant à dessiner avec l’ensemble de ton bras, tu seras capable de maîtriser plus vite ton tracé.

 

Au début, tu vas devoir faire un effort de concentration pour te focaliser sur ton bras. Ce sera un réel challenge, mais avec de la pratique, cela deviendra complètement inconscient.

 

Tu seras super fier de toi en voyant que tu es capable de faire des lignes nettes sans aucune difficulté ! Prêt à t’entraîner ?

📌 EXERCICE 1 : Dessiner avec l'épaule

Cet exercice a pour but d’entraîner ta mémoire musculaire et ta coordination œil-main.

  1  

Prends une simple feuille de papier et un crayon.

  2  

Veille à bien tenir ton crayon en “position dessin” et décolle ton coude pour ne pas prendre appui sur ton bureau.

  3  

Trace des lignes sur ta feuille en utilisant ton épaule. Réalise une page entière en essayant d’avoir les lignes les plus droites et rapprochées possible.

2 - Comment être plus précis ?

Maintenant qu’on a vu comment bien tenir son crayon et dessiner avec l’ensemble de son bras, il va falloir qu’on gagne en précision ! Être plus précis nous permettra de maîtriser pleinement notre trait pour gagner en qualité sur nos dessins.

 

La précision vient en développant sa mémoire musculaire et sa coordination œil-main, et pour ça, on va devoir s’entraîner.

S'entraîner à améliorer son trait

Imaginons que tu décides d’apprendre à jouer du piano. Tu auras beaucoup de mal à faire des accords, car tes doigts ne seront pas assez souples. Au bout de quelques minutes, tu sentiras même ta main se crisper.

 

Seuls l’entraînement régulier et le temps te permettront de développer ton agilité et ta souplesse. Après quelques semaines, tu ne te seras même pas rendu compte que tu es capable de réaliser tes accords sans aucun effort.

Il en va de même pour le dessin. La pratique intelligente nous permettra de développer notre mémoire musculaire et notre dextérité. Avec ça, nos traits seront super précis.

📌 EXERCICE 2 : Les traits superposés

Cet exercice va vraiment se focaliser sur ta dextérité et sera parfait pour un entraînement quotidien.

  1  

Prends une simple feuille de papier et un crayon.

  2  

Veille à bien tenir ton crayon en “position dessin” et décolle ton coude pour ne pas prendre appui sur ton bureau.

  3  

Trace une première ligne à la règle, pour avoir un repère bien droit.

  4  

À main levée, repasse sur cette ligne 8 fois en essayant d’être le plus précis possible. 

💡 Pose ton crayon sur le point de départ de la ligne. Puis, focalise ton regard sur le point d’arrivée, là où ton trait doit se terminer. Ainsi, tu maximises tes chances d’avoir une ligne qui suit la bonne trajectoire.

3 - Comment gérer l'épaisseur du trait ?

L’épaisseur d’un trait est essentielle pour rendre son dessin dynamique et vivant. Varier le tracé en épaississant certains contours permet de porter l’attention sur certains endroits du dessin. La ligne étant plus large, elle sera automatiquement mise en avant.

 

L’épaisseur ajoute également une notion de volume qui permet de donner de la profondeur au dessin. Tu l’auras compris, apprendre à gérer ton épaisseur de trait te sera pleinement bénéfique.

Gérer l'épaisseur de ligne

Tu peux t’entraîner à varier l’épaisseur de ton tracé en dessinant des vagues. À chaque courbe, épaissis ta ligne en appuyant plus fort sur ton crayon ou en l’inclinant.

Il est moins évident d’obtenir une belle épaisseur de ligne avec un simple crayon HB. On reste assez limité par rapport à un fusain.   Cependant, pour mieux contrôler l’épaisseur, on peut jouer sur la pression exercée sur la feuille et repasser plusieurs fois sur son trait.

💡 Hiérarchiser l’information te permet de savoir quel trait doit être plus épais qu’un autre. Pour ça, prends le temps d’analyser ton dessin !

trait_epais

Trait épais : élément le plus important du dessin, contour de la forme principale, zones d’ombres 

trait_moyen

Trait moyen : toutes les lignes qui décrivent tes formes secondaires

trait_fin

Trait fin : réservé aux détails et textures, arrière-plan

Améliorer l'épaisseur de trait

   1   

En n’appliquant pas la règle d’un trait par direction, on obtient une ligne tremblante, peu réaliste. On n’a pas la main sur l’épaisseur, car on se focalise sur les proportions.

  2  

Par contre, si l’on dessine un trait à la fois en étant d’abord très léger sur son tracé, on va pouvoir obtenir un rendu plus juste. Le trait doit être continu, léger, fin, et aller d’un point A à un point B, sans faire de zigzags ou de détours. 

  3  

Une fois notre croquis réalisé, on va pouvoir repasser dessus pour y appliquer l’épaisseur nécessaire. Ici, on accentue volontairement l’épaisseur de la pointe du nez pour donner une sensation de volume car c’est l’élément qu’on souhaite faire ressortir.

 

On ajoute quelques détails plus fins pour bien saisir la différence entre les épaisseurs de ligne. L’idée, c’est d’ajouter de la variété pour rendre le croquis dynamique. On n’hésite donc pas à repasser sur nos lignes plusieurs fois. 

📌 EXERCICE 3 : Les potions

  1  

Prends une simple feuille de papier et un crayon.

  2  

Dessine n’importe quel objet présent dans ta pièce.

  3  

Prends maintenant le temps d’analyser ton dessin pour définir où placer tes traits épais, moyens et fins. Repasse ensuite sur ton dessin pour varier l’épaisseur et ajouter du dynamisme.

Épaisseur de traits

4 - Pourquoi s'échauffer ?

L’échauffement est souvent oublié quand il s’agit de dessin. Et pourtant, il peut vraiment t’aider dans la qualité de ton tracé. L’idée, c’est d’avoir le corps et l’esprit pleinement réveillé pour être au maximum de ses capacités.

 

Bien sûr, on ne risque pas de se froisser un muscle. Mais en s’échauffant avant de dessiner, on va se mettre dans le bon état d’esprit.

 

On va se focaliser uniquement sur ses lignes pour déverrouiller le bras et la main. Ça nous permettra de ne pas avoir de traits rigides et trop timides lorsqu’on attaquera réellement notre dessin.

S'entraîner à améliorer son trait

Vois ça comme une petite méditation. En t’échauffant, tu vas développer ta capacité à te concentrer, tu vas oublier tout le reste pour ne te focaliser que sur ton tracé.  

📌 EXERCICE 4 : Les ellipses

  1  

Prends une simple feuille de papier et un crayon.

  2  

Veille à bien tenir ton crayon en “position dessin” et décolle ton coude pour ne pas prendre appui sur ton bureau.

  3  

Trace deux lignes parallèles, les plus droites possibles.

  4  

Entre ces deux lignes, dessine des ellipses. Veille à les faire de la même taille et à repasser dessus au moins 2 fois pour entraîner ta précision. 

Dessiner des ellipses

Tu peux même réaliser les 3 exercices précédents pour t’échauffer. Prends 10 minutes avant ta session de dessin pour t’entraîner et tu verras que tes croquis gagneront en qualité.

📘 La recommandation

Pour t’entraîner facilement et apprendre à soigner ton trait, je te conseille vivement de te procurer le livre Pen & Ink d’Alphonso Dunn

 

C’est une véritable bible qui te permet de gagner en confiance jusqu’à apprendre à réaliser des ombres et des textures rien qu’à l’aide d’un stylo.  

Conclusion

On l’a compris, la capacité à maîtriser son trait réside en plusieurs points de progression :

 

  • la prise en main de son crayon
  • dessiner avec son épaule
  • développer sa mémoire musculaire
  • entraîner sa coordination œil-main.

La qualité de notre trait s’améliorera à vitesse grand V avec un entraînement adapté. Lance-toi dans la réalisation des exercices et fais-les le plus régulièrement possible.

 

Il est inutile de les faire pendant des heures, adopter une routine de 10 minutes chaque jour sera déjà bien suffisant pour qu’on soit plus à l’aise et qu’on développe un trait plus qualitatif.

 

Si tu as d’autres techniques et exercices qui t’ont aidé à progresser, partage-les-nous en commentaires. ✍️

cœur

Enregistre l'article pour le garder sous la main !

En passant la souris sur l’image, tu peux directement enregistrer l’article sur ton compte Pinterest. Ça permet aussi de partager l’article à un plus grand nombre d’artistes en herbe !

Hey, merci pour ta lecture. L'article t'a plu ?

N’hésite pas à partager ton avis et ou me poser des questions directement dans l’espace commentaires. Connaître tes préférences me permettra de te proposer un contenu d’une qualité encore meilleure.

16 commentaires

Mélanie 6 septembre 2020 - 20h46

Super article ! J’adore le petit exercice des potions 😀 Merci

Répondre
Zephy 6 septembre 2020 - 20h47

Merci Mélanie, entraîne-toi bien ! 😀

Répondre
Mc.ici 9 avril 2021 - 3h24

C’est complètement incroyable… mine blowing 🤯! Trop bien j’adore les conseils sont très utiles

Répondre
Zephy 9 avril 2021 - 12h48

Oh mais merci infiniment ! Je suis si heureuse que ça puisse aider. 🥰

Répondre
veeresh 24 novembre 2021 - 7h27

wow instructions were so real working thank you

Répondre
Zephy 27 novembre 2021 - 11h06

You’re so welcome 🤗

Répondre
Fabien 23 avril 2022 - 12h10

Je ne sais pas lire en anglais, sinon j’aurais pris Pen and Ink Drawings sans problème… pas grave, le mois prochain je prends tes formations !

Répondre
Zephy 23 avril 2022 - 12h30

Une version française aurait été en effet idéale pour ce livre, parce qu’il est vraiment parfait pour la maîtrise du trait. Dans tous les cas, on sera tous ravis de t’accueillir parmi la communauté d’étudiants et si tu as des questions, n’hésite pas à nous rejoindre sur le serveur Discord. 😊

Répondre
Monia 26 mai 2022 - 17h59

Bonjour

Je suis impressionné 🙂 bravo pour l’article, clair et précis. tout est la 🙂 et en plus un très bon design de l’article.

Concernant la recommandation du livre, j’ajouterais le livre de Peter Han “Dynamic Bible” qui est souvent recommandé pour la qualité des exercices pour travailler son trait. Très beau livre.

Peter Han, utilise d’ailleurs une autre technique de maintien du crayon qui est complémentaire à celle que vous recommandez.

Répondre
Zephy 1 juin 2022 - 12h10

Un grand merci pour ce gentil message 😊
Oh mais oui très bon ajout ! Je n’ai pas encore pu l’expérimenter mais ça me donne très envie de me le procurer. Très hâte de voir ça, merci infiniment pour la recommandation ✨

Répondre
Stephane lemiere 4 août 2022 - 14h27

Merci Zephy, pour ton article, il est vrais que les variations de trait sont rarement expliqué dans le dessin et pourtant c’est tellement important sur le rendu final ! Je vais me penché sur le livre que tu conseil merci beaucoup.

Répondre
Zephy 4 août 2022 - 15h11

Avec grand plaisir. C’est une notion toute simple et pourtant tellement impactante dans nos rendus ! Le livre est vraiment chouette pour s’entraîner, j’espère qu’il te plaira aussi 🤗

Répondre
Marina 6 août 2022 - 18h07

Merci pour ce tuto, j’ai passé une bonne petite heure sur cet exercice (il me manque la dernière).
J’ai une question : est-ce quand nous devons dessiner, nous devons toujours tenir le crayon de cette manière ? où est-ce qu’il existe une sorte de “kamasutra” pour le dessin (je n’ai pas pu m’empêcher de sortir cette blague graveleuse, désolée pour la gêne ^^”) ?
Merci encore pour les articles motivations, j’ai en effet une grosse perte de motivation en ce moment alors que j’ai toujours aimé dessiné mais j’ai envie de sortir de ma zone de confort et de m’améliorer depuis des lustre.

A bientôt !

Répondre
Zephy 30 août 2022 - 15h26

Ravie que l’article t’ait plu, les exercices de tracé sont hyper enrichissants pour gagner en précision ☀️
Alors pour le coup, c’est pas vraiment nécessaire de tenir son crayon autrement (mais si tu te sens plus à l’aise en tenant ton crayon autrement, sens-toi libre de faire ce qu’il te plait). Le plus important, c’est de rester le plus libre de ses mouvements ! C’est pour ça que l’idéal est de bien bouger le bras, de dessiner avec le coude et l’épaule plutôt que le poignet. 🤗 C’est plutôt ça qui va réellement impacter notre qualité de tracé.
Très contente que les articles motivation puisse t’aider à traverser cette période. On perd parfois un peu d’énergie et c’est ok, l’essentiel c’est de ne pas trop s’en vouloir pour ça et se dire que cette phase-là est éphémère. ✨
A bientôt !

Répondre
Marina 4 septembre 2022 - 23h09

Merci pour ton retour !
Je vais tâcher de continuer de faire en sorte que mon trait soit plus fluide car c’est pas facile de mon côté. Je ne me rends pas compte, mais en dessinant, il m’arrive de trop appuyer.
Merci encore !

Répondre
Zephy 6 septembre 2022 - 10h17

Avec grand plaisir ! La maîtrise du trait prend du temps et de la pratique, mais avec l’entraînement tu verras que ça sera de plus en plus confortable. Bon dessin à toi 🤗

Répondre

Laisser un message

Prêt à propulser tes progrès en dessin ?

Hey, moi c’est Zephy ! Je suis formatrice en dessin et mon job consiste à aider les débutants en dessin à progresser efficacement.

Besoin d’un coup de main pour débloquer ton potentiel ?

Logo Zephy

Rejoins notre communauté d'artistes

Suis-nous sur Instagram pour ne rater aucun nouveaux tutos ! On te conçoit chaque mois du contenu inédit pour t’aider à progresser. 🚀

Une question ?

Envie de nous laisser un petit mot ou de nous poser une question ? N’hésite pas à nous écrire, nous serons ravis de te répondre. 💌

 

Zephy
rond_

Où souhaites-tu
recevoir ton guide ?

Reçois du contenu rempli d’astuces et

ton guide spécial débutant. 🎁

Ton adresse email sera chouchoutée et tes données en sécurité. Tu peux lire la politique de confidentialité ici.

coeur_like

Une question à
me poser ?