Le blog

Comment bien dessiner les proportions du corps humain ?

Total
2K
Partages
couverture_dessiner_proportions_corps

Dessiner un personnage implique de connaître les proportions du corps humain. Sans bonnes proportions, nos dessins semblent peu réalistes et peu crédibles.

 

Et même si on vise un style de dessin qui n’est pas réaliste, comme le manga ou l’illustration jeunesse, maîtriser les proportions est un indispensable. Car une fois qu’on connaît les règles, on peut mieux les contourner et se les réapproprier.

 

On va donc ici découvrir des méthodes pour mieux comprendre comment dessiner le corps humain avec de bonnes proportions. Et pour ça, pas besoin de connaître l’anatomie sur le bout des doigts !

Réalise tes premiers pas en dessin grâce à notre  guide spécial débutant. On te fait découvrir toutes les bases à connaître pour faciliter tes débuts.

1 - Les canons anatomiques

Un canon correspond à un modèle idéal auquel on peut se conformer. C’est une représentation « parfaite » en termes de proportions du corps humain en dessin.

 

On mesure habituellement ces canons grâce à la tête. On définit en fait la tête comme unité de mesure à part entière. Ça nous permet de nous faciliter la vie lorsqu’il s’agit de mesurer les différentes parties du corps.

Les 3 canons les plus répandus

   1   

L’être humain standard mesurerait environ 7,5 têtes. Ce sont les proportions les plus justes si on veut être au plus proche de la réalité. Mais il existe des modèles plus simples pour nous faciliter la vie.

   2   

Dès la Renaissance, le canon « idéalisé » du corps humain correspond à 8 têtes au total en hauteur. L’homme de Vitruve de Léonard de Vinci en est un parfait exemple. On obtient un corps plutôt athlétique, aux proportions qui semblent parfaites. Le chiffre 8 étant facile à appliquer, la plupart des artistes se tournent vers ce canon-là.

   3   

On peut également pousser les mesures à 9 têtes pour donner un caractère plus héroïque à notre personnage. Il aura l’air beaucoup plus imposant et musclé.
Évidemment, les proportions varient légèrement d’une personne à une autre. La méthode des 8 têtes nous permet de nous donner un repère pour débuter en dessin. On pourra ensuite jouer avec ces règles et adapter nos proportions à nos personnages.

Le cas particulier des enfants

La partie du corps qui grossit le moins avec le temps est la tête. Un enfant aura donc des proportions complètement différentes par rapport à un adulte. On pourra appliquer des proportions à 5 têtes à un enfant plutôt jeune.

 

On peut même s’essayer à des proportions à 4 têtes pour un enfant en bas-âge, et monter jusqu’à 7 têtes pour un adolescent.

2 - La méthode pour dessiner avec de bonnes proportions

Étape 1 : Tracer une ligne verticale

Pour dessiner un personnage avec de bonnes proportions, on commence par tracer une ligne verticale.

 

Elle symbolisera la hauteur de notre personnage. Le haut de la ligne marquera le sommet du crâne, et le bas de la ligne représentera le bout des pieds.

 

En divisant cette ligne en deux, on obtiendra l’emplacement du pubis, de l’entrejambe du personnage.

Étape 2 : Définir des quarts

En divisant notre ligne en 4 parties égales, on obtient de nouveaux repères pour les proportions de notre personnages.

 

Le premier quart marque le niveau des aisselles. Le dernier quart représente l’emplacement du bas du genou. En divisant en deux le quart du haut, on obtient l’emplacement du menton.

Étape 3 : Couper la moitié haute en tiers

Pour  terminer, on a plus qu’à diviser notre moitié haute en tiers pour obtenir l’emplacement des épaules et le bas des côtes.

 

Avec ces trois étapes, on obtient l’emplacement de tous les éléments essentiels du corps humain.

 

Maintenant qu’on a nos repères, il va falloir apprendre désormais à dessiner notre personnage !

Pour se faciliter la vie, pense toujours en tiers ou en moitié. C’est super simple de retenir ainsi les relations qu’ont les membres entre eux. En mémorisant cette technique, ça devient beaucoup plus facile de positionner nos éléments de tête.

3 - Dessiner le corps grâce à la méthode des triangles

Maintenant qu’on sait comment placer la base de notre corps, on va maintenant le détailler pour pouvoir dessiner notre personnage aux bonnes proportions.

   1   

Comme on dispose de nos repères, on peut commencer par dessiner la tête et les épaules. La largeur des épaules est généralement équivalente à deux fois la hauteur de la tête. On trace ensuite un triangle qui relie les épaules au pubis.

   2   

On dessine ensuite un triangle inversé, du bassin jusqu’à la base du cou. Chez un homme, le bassin sera généralement plus étroit que les épaules. Chez la femme, ce sera l’inverse. On trace ensuite un triangle qui descend jusqu’aux pieds.

   3   

Les mains arriveront généralement mi-cuisses. Sous le bas des côtes se situera la taille, et les coudes seront parfaitement alignés. En pensant en formes géométriques simples, il devient plus facile de tracer les bases du corps.

Détailler le corps masculin

À partir de nos proportions, on peut casser les contours pour ajouter du détail et donner un aspect plus humain à notre personnage. Pour ça, pas besoin de se compliquer la vie : on ne trace que des formes simples.
Tous les éléments du corps peuvent être simplifié en formes très basiques : triangles, hexagonal, carré, etc. En traçant le moins de lignes possible, on créé une base très rapide et complète, aux bonnes proportions.

Détailler le corps féminin

Le corps d’une femme suit les même règles que pour le corps d’un homme. Les placements sont les mêmes, seules quelques ratios changent. Le bassin sera par exemple plus large ou équivalent à la largeur des épaules. 
L’essentiel est de casser les contours en formes simples. Les genoux peuvent être simplifiés en trois traits. Les pieds et les mollets s’apparentent à des triangles. On reste au plus simple.

4 - Les formes 2D simplifiées

Une fois qu’on comprend comment s’établit les relations entre les différents membres du corps humain, ce n’est plus qu’une affaire de formes. On peut jouer avec pour créer des personnages uniques.
Si on reste sur notre exemple de vue de face, on peut commencer par simplifier nos formes et les changer. C’est une approche simpliste mais ça permet de poser rapidement nos proportions pour ensuite ajouter nos détails et notre anatomie.

La méthode des 8 têtes et des triangles fonctionne sur des personnages de face ou de dos. Dès qu’un personnage est en mouvement ou dans des poses plus complexes, on va devoir s’adapter. 

Le canon à 8 têtes est un guide, il nous sert simplement de repère, mais ne va pas résoudre tous nos problèmes. Pour ça, il faut changer notre perception et passer d’un dessin en 2D à un dessin en 3D.

5 - Penser en volume et en perspective

On veut en général apprendre à dessiner des corps en mouvement et des poses dynamiques. Et pour ça, il nous faut passer en mode 3D.

 

Modifier la pose d’un corps ne change pas ses proportions dans la réalité. Les proportions semblent changer à cause de la perspective. En effet, un corps humain évolue sur un plan en 3D et donc, comme tout autre objet, il est assujetti à la perspective.

Pour mieux comprendre comment avoir de bonnes proportions sur un personnage avec une pose dynamique, il va nous falloir étudier le volume.

 

On passe d’une vision 2D où on dessinait des carrés et des triangles, à une vision en 3D où on va dessiner des cubes et des cylindres.

 

Pour ça, pas de raccourcis magiques. La clé consiste à simplifier ce que l’on voit en volumes basiques. Un corps humain est super complexe, mais en le simplifiant, ça devient plus facile de le dessiner.

En maîtrisant notre sens du dessin en volume, en 3D, on va pouvoir mieux placer dans l’espace des volumes simples. Ça devient plus facile d’avoir de bonnes proportions quand on essaye de placer des cylindres plutôt que des muscles.
Et si tu as du mal avec le concept de volume, notre programme complet t’accompagne justement à travers tous les concepts essentiels du dessin pour propulser tes progrès. 🚀

Se questionner sans cesse

Tout est une question de ratio et d’instinct. Cela se développe avec la pratique, un sens de la perspective et une remise en question constante. En dessinant, il est hyper important de questionner sans cesse le placement des éléments. Est-ce que ce cylindre est trop petit ? Trop grand ? Est-ce qu’il arrive bien au niveau de la cage thoracique ? C’est grâce à ces questionnements qu’on va pouvoir progresser.
On s’en rend compte, développer nos bases en dessin est essentiel pour pouvoir dessiner le corps humain avec de bonnes proportions. Apprendre à dessiner en volume et en perspective peut régler beaucoup de nos problèmes et nous aider à développer un meilleur instinct.

📘 La recommandation

Au-delà de la méthode de Loomis, le travail de Bridgeman à travers son livre “Drawing from life” est parfait pour apprendre à dessiner les proportions du corps humain en dessin.

 

Il est beaucoup plus accessible parce qu’il traite ses formes de manière très simplifiées et cubiques. C’est une bible à avoir qui aide à mieux comprendre le dessin en volume, et à mieux dessiner aux bonnes proportions.

Conclusion

Dessiner un personnage aux bonnes proportions est une affaire de ratios. En se basant sur la méthode des 8 têtes, on parvient déjà à mieux comprendre la relation qu’il y a entre les différentes parties du corps humain.

 

Toutes les petites astuces sont à retenir pour nous donner des repères. Grâce à ces repères, on va pouvoir jouer avec nos proportions et les adapter.

 

La simplification des formes et des volumes reste un incontournable pour dessiner n’importe quelle pose. Dessiner en 3D nous permet de s’entraîner à garder nos proportions tout en dessinant des poses dynamiques.

 

Mais pour ça, il s’agit de bien pratiquer et développer son instinct grâce à des sessions de dessin régulière. Bon entraînement ! ✍️

cœur

Enregistre l'article pour le garder sous la main !

En passant la souris sur l’image, tu peux directement enregistrer l’article sur ton compte Pinterest. Ça permet aussi de partager l’article à un plus grand nombre d’artistes en herbe !

Hey, merci pour ta lecture. L'article t'a plu ?

N’hésite pas à partager ton avis et ou me poser des questions directement dans l’espace commentaires. Connaître tes préférences me permettra de te proposer un contenu d’une qualité encore meilleure.

6 commentaires

Jeanne 26 novembre 2021 - 17h56

oui très bien expliquer et simplement, merci encore

Répondre
Zephy 27 novembre 2021 - 11h06

Avec grand plaisir ✨

Répondre
Iskra 12 mai 2022 - 13h00

Simple et efficace ! Merci

Répondre
Zephy 12 mai 2022 - 22h49

Avec plaisir ! ✨

Répondre
Floriane 29 août 2022 - 22h21

Oh je vien de découvrir cet article il es vraiment génial !! Merci beaucoup !!

Répondre
Zephy 30 août 2022 - 15h29

Avec grand plaisir Floriane ! Super contente qu’il te plaise, et merci à toi pour ce gentil retour 😊

Répondre

Laisser un message

Prêt à propulser tes progrès en dessin ?

Hey, moi c’est Zephy ! Je suis formatrice en dessin et mon job consiste à aider les débutants en dessin à progresser efficacement.

Besoin d’un coup de main pour débloquer ton potentiel ?

Logo Zephy

Rejoins notre communauté d'artistes

Suis-nous sur Instagram pour ne rater aucun nouveaux tutos ! On te conçoit chaque mois du contenu inédit pour t’aider à progresser. 🚀

Une question ?

Envie de nous laisser un petit mot ou de nous poser une question ? N’hésite pas à nous écrire, nous serons ravis de te répondre. 💌

 

Zephy
rond_

Où souhaites-tu
recevoir ton guide ?

Reçois du contenu rempli d’astuces et

ton guide spécial débutant. 🎁

Ton adresse email sera chouchoutée et tes données en sécurité. Tu peux lire la politique de confidentialité ici.

coeur_like

Une question à
me poser ?